Et si vos projets étaient pilotés?

On ne le répètera jamais assez que les points d’avancement avec son client sont incontournables, utiles, nécessaires,…..

Pourquoi ?

Parce qu’au démarrage d’un projet, tout est beau, nouveau, pas l’ombre d’un nuage à l’horizon. Le client pense souvent que, faire le point à une fréquence régulière est superflu. Et pourtant…..

Un projet ne se passe jamais comme on l’a prévu, il y a des aléas, de nouveaux choix à faire, des arbitrages,…et j’en passe. Le projet se déroule dans un univers incertain, on avance en marchant (le « on » pour le client et le consultant).

C’est, pendant ces moments privilégiés (« point d’avancement »), prévus à l’avance sur toute la durée du projet que les échanges sont importants, nécessaires et incontournables. Ils reflètent clairement ce qui a été réalisé pendant la période passée et ce qui sera réalisé pour la période à venir. Le client voit l’avancement du projet, comprend ce qui est fait et comment. Cette démarche rassure le client et lui permet de maîtriser le projet : de le piloter. Cette réunion permet aussi d’exposer les risques éventuels ainsi que d’inscrire les décisions prises pour la suite du projet. La continuité d’un projet n’est pas automatique….

En général, un point efficace dure une heure. Un compte rendu synthétique est réalisé et diffusé aux parties prenantes et chacun réajuste sa route en fonction des décisions prises.

Les bénéfices du pilotage sont nombreux :  gain de temps (grâce à la régularité), gain d’énergie, confiance mutuelle (entre le client et le consultant), discussions construites et argumentées (puisque un point d’avancement se prépare…), décisions prises tournées vers l’action,…..

Et vous, vous faites régulièrement des points d’avancement sur vos projets ?

Marine COUSIN-BERNARD

Les valeurs dans l’entreprise : réalité terrain ou fantasme?

La plupart des entreprises prône des valeurs d’entreprise. Elles sont rédigées avec grand soin (par qui ?, pour qui ? et dans quel but ?) et sont communiquées à l’ensemble du personnel.
Elles sont inscrites partout, site internet, intranet, sur les livrets d’accueil, sur les « affiches » dans les halls d’accueil, sur les plaquettes commerciales….
On peut lire : respect, loyauté, responsabilité, ou encore satisfaction client, esprit d’équipe, qualité, innovation….et j’en oublie….
Chacune de ces valeurs est classée (dans quel ordre ? par qui et pourquoi ?)
Mais qu’en est-il au quotidien ?
Elles sont souvent bafouées, enfreintes, outrepassées, et dépassées…..
Pourquoi ?
Parce que nous ne mettons pas toujours la même définition derrière les mots,
Parce que les individus croient partager des valeurs alors qu’au fond d’eux, ils sont en désaccord, parfois même en profond désaccord avec les valeurs de l’entreprise
Parce que nos propres valeurs sont plus fortes que celles de l’entreprise dans laquelle nous travaillons,
Parce que personne ne prend le temps ou la peine de dire qu’il y a une dérive de comportement sur une des valeurs de l’entreprise….
Parce que personne n’en ai, le garant sur le terrain,
Parce que c’est plus confortable de ne pas relever le dérapage, c’est du temps, de la pédagogie, un risque….
Parce que….
Alors comment éviter ces dérapages ?
Comment faire pour que les valeurs soient respectées, partagées et mise en pratique au quotidien ???
Comment faire ?……

Marine Cousin-Bernard