Simple jeu de mots ?

Vous êtes nombreux, que ce soit dans nos réseaux professionnels ou privés, depuis la parution de notre livre à nous questionner sur son titre. Vous êtes intrigués, et vous demandez, s’il s’agit d’un simple jeu de mots, ou d’une « coquetterie » de notre part. Voici donc quelques éclairages complémentaires à ceux fournis sur les caractéristiques du management par projets dans le chapitre 29 de notre livre et par la norme AFNOR X50-105
Une entreprise qui revendique « manager par projets », est une entreprise dont les structures permanentes (directions métier) sont conçues en prenant en compte l’existence de structures temporaires (les structures projet). Cela signifie que ,
– l’organisation, la répartition des rôles et des responsabilités les processus et les modalités de décision…
– les méthodes, les techniques et les outils…
– et la culture, c’est à dire : l’ensemble des valeurs, des croyances, des modèles, des principes, des convictions…
convergent et soutiennent à la fois la réalisation des missions des structures métiers et l’atteinte des objectifs des projets. Les pratiques et les comportements des acteurs de l’entreprise sont compatibles et complémentaires aux deux formes d’organisation et de fonctionnement.
Il est clair que pour une entreprise, s’organiser pour manager par projets, n’a d’intérêt que si elle est amenée à mener un grand nombre de projets qui mobilisent régulièrement et quantitativement des ressources internes.
Lorsque, les structures métiers cessent de considérer les projets comme l’obstacle numéro 1 à l’atteinte de leurs objectifs et les structures projet ne considèrent plus les métiers comme l’entrave majeure au respect de la qualité, des délais et des coûts des projets, c’est là le signe d’une maturité de l’entreprise à manager par projets et à faire cohabiter harmonieusement ces deux formes de fonctionnement.
Mais fonctionner ainsi ne peut se décréter du jour au lendemain. Nous sommes sollicitées lors de nos missions de conseil pour accompagner les entreprises à relever le défi du management par projets aussi bien d’un point de vue organisationnel, méthodologique que culturel.

Marine Cousin-Bernard et Elizabeth Gauthier