« Bonne pioche »

Jouer à être force de proposition ne signifie pas étaler devant un décideur un tas de propositions comme s’il s’agissait d’un jeu de cartes dans lequel il doit piocher, en croisant les doigts pour qu’il pioche la bonne carte…!
C’est avec cette image, que pour ma part, j’ai trouvé très parlante, qu’un directeur général s’est adressé à des cadres pour expliciter ce qu’il attend d’eux en tant qu’aide à la décision.
Donc proposer, c’est sélectionner et évaluer, pour un décideur des options, des solutions qui sont toutes susceptibles de répondre à la problématique rencontrée. Un scénario ne permettant pas de résoudre le problème ou d’atteindre l’objectif visé doit être écarté sans être présenté.
Mais ce n’est pas seulement lui adresser le « catalogue » de toutes ces propositions et lui demander poliment : « vous voudrez bien me donner votre position… »
C’est surtout, préconiser, recommander, se positionner soi-même, donc s’engager, mettre en avant ses convictions et se montrer convaincant !
C’est aussi, une fois la décision prise, le choix effectué, si ce n’est pas celui que nous aurions fait, l’accepter, le respecter et le mettre en oeuvre loyalement.
Vous partagez mon avis ?

Elizabeth Gauthier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s